... de bonnes statistiques pour une base commune d'évaluation et de mesures des progrès
 
Résultats de la deuxième enquête sur le suivi des dépenses publiques et la satisfaction des bénéficiaires dans les secteurs de l’Education et de la Santé (PETS2)

Cette étude vise à fournir au gouvernement camerounais et aux partenaires intervenant dans le secteur de l’éducation, l’information nécessaire pour apprécier objectivement les performances de la dépense publique dans ce secteur au cours de la période 2003‐2009.

Principaux résultats du volet Education :
Concernant la traçabilité des dépenses publiques, PETS a fourni les résultats suivants :
  • Respectivement 66% et 26% des établissements secondaires et primaires sont associés à la préparation de leur budget
  • Les délais de retraits de cartons se sont consolidés entre 2003 et 2010 pendant que ceux de l’exécution se sont améliorés
  • A cause d’une multiplicité d’intervenants, une fraction importante des ressources budgétaires se perd dans le circuit de la dépense
  • En 2009, 50% d’écoles primaires et 62% d’établissements secondaires ont reçu des subventions de l’Etat
  • Le paquet minimum reste faible ; il parvient tardivement et difficilement aux écoles primaires
Concernant l’offre et la demande des services d’éducation, on note ce qui suit :
  • L’offre de service d’éducation ne rejoint pas entièrement la demande
  • 20% seulement de bénéficiaires sont satisfaits des services d’éducation qui leur sont offerts

Principaux résultats du volet santé :
Concernant la traçabilité des dépenses publiques, PETS a fourni les résultats suivants :
  • Le sentiment d’être impliqué à l’élaboration du budget reste faible pour les acteurs du secteur Santé. Seuls 31% et 26% de responsables des CSI et CMA respectivement pensent qu’ils y sont impliqués
  • L’information budgétaire est moins fluide au fur et à mesure qu’on s’éloigne des services centraux. 81% de directeurs des HD ont fourni une information détaillée sur leur budget de fonctionnement contre 71 et 62% pour les CMA et CSI respectivement
  • Il existe une inadéquation entre les ressources reçues et celles inscrites dans la loi des finances/journal des projets
  • Les autorisations de dépenses d’une structure sur trois sont retirées par des personnes autres que les gestionnaires attitrés. La réduction des délais dans l’exécution de la dépense publique reste un défi. En 2009, le budget a été exécuté par les ordonnateurs plus de 2,5 mois après le début de chaque semestre
  • Si le taux d’exécution du budget de fonctionnement est satisfaisant, celui de l’investissement reste très faible car il atteint à peine 60% au niveau national
  • Une fraction importante des ressources budgétaires, soit 35 à 40%, est perdue pour prendre en charge divers intervenants identifiés comme maillons du circuit de la dépense ou non identifiés (acteurs de la vie politique)
  • L’exécution budgétaire reste entachée de nombreuses difficultés…
  • Les responsables des commissions de passation de marchés déplorent le plus : l’opacité dans l’attribution des marchés (25%), le désordre dans la passation des marchés (18,5%) et le favoritisme (18,5%)
Concernant la demande des services d’éducation, on note ce qui suit :
  • Trois formations sanitaires sur dix ne disposent pas de source d’énergie d’éclairage et deux sur quatre ne possèdent pas d’une source d’eau améliorée
  • Au niveau périphérique, le système de santé compte en moyenne 2 médecins par HD et 1 par CMA
  • Dans l’ensemble les patients consultent plus les infirmiers, l’effectif des médecins étant trop faible
  • La rupture en stocks des médicaments essentiels est une réalité dans les FS. Elle s’observe plus dans les CSI. Les FS sont davantage en rupture du coartem, de l’Amodiaquine (cp) + Artesunate et du Cotrimoxazole (cp)
  • En 2009, trois patients sur quatre se sont rendus dans une formation sanitaire publique. Selon le lieu d’implantation, environ deux patients sur trois (69,0%) ont eu recours à une formation sanitaire située en milieu urbain
  • Des patients interrogés, 35% choisissent une FS à cause de la proximité, 28% pour la qualité du service et 25% suite à une recommandation d’un praticien
En vue de définir une matrice d’actions pour aider à résorber les difficultés rencontrées dans le développement de l’Education, de la santé et pour rendre efficace la mise en oeuvre des stratégies sectorielles de l’Education de la santé, plusieurs recommandations ont été formulées.


Pour plus de détails, télécharger les documents suivants :


Flash Infos

JOURNÉE AFRICAINE DE LA STATISTIQUE, 18 novembre 2016 : DÉCLARATION OFFICIELLE DU MINISTRE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE. Pour plus d’information cliquer Ici.

LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN, édition 2016 : Depuis 2015, le Cameroun a institué le MOIS DE LA STATISTIQUE qui couvre la période du 20 octobre au 20 novembre dans le but de marquer son adhésion à la résolution des Nations Unies qui invite les pays membres, de promouvoir à travers des actions, la Statistique en tant qu’outil d’aide à la prise de décision axée sur les résultats. Pour l’année 2016, LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN est meublé par plusieurs activités et porte sur le thème «Renforcement des statistiques économiques pour l’intégration régionale, la transformation structurelle et le développement durable ». Pour plus d’information cliquer Ici.

PARIS21 : Rapport 2016 sur le soutien des partenaires à la Statistique dans le monde. Pour plus d’information cliquer Ici.

Annuaire Statistique du Cameroun 2014

LE MOIS DE LA STATISTIQUE :AGENDA
Du 12 au 16 octobre 2015 :Mise en adaptation de la SNDS 2, sous le format de la planification stratégique intégrée.
19 octobre 2015 : Forum de sensibilisation sur les résultats de l’atelier régional sur la planification stratégique intégrée (co-organisé avec AFRISTAT-STATCanada & Paris21).
22 octobre 2015 : Grande sensibilisation autour de la SNDS 2 en alignement sur les ODD, et les défis de l’AP2015 en matière statistique.
26 octobre 2015 : Organisation d’une table ronde avec les partenaires au développement pour le financement de la SNDS 2.
30 octobre 2015 :
(1) Installation du Conseil National du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, du Président et des Vice-présidents du Comité Technique;
(2) Installation du Président du Conseil d’Administration, du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint du Bureau National de l’Etat Civil.
14 novembre 2015 :Une marche sportive réunissant tous les membres du SSN.
18 novembre 2015 :
(1) Tenue de la 14ème session du CNS;
(2) Communication du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sur le thème de ces journées.

Rapport préliminaire de l'ECAM4 de 2014. Pour plus d’information cliquer Ici.

Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités des pays à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé. Pour plus d’information cliquer Ici.

Contribution à la 73e lettre d’AFRISTAT (LLA) 2eTrimestre 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Avis d’appel d’offres national ouvert n°03/aono/ins /cipm/2015 du 20 avril 2015 pour le gardiennage des locaux de l’INS -exercice 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Relevé des conclusions et recommandations de la 46ème Session de la commission statistique des Nations unies, New-York, du 27 février au 06 mars 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

60e WSC 2015 : Appel à communication. La soumission des articles pour une présentation est ouverte jusqu'au 13 Février 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Première réunion du Comité des Directeurs Généraux des Instituts Nationaux de Statistique (CoDGs) et la Commission Statistique pour l'Afrique (StatCom-Africa), Tunis, du 8 au 12 Décembre 2014, . Pour plus d’information cliquer Ici.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 .

Annuaire Statistique du Cameroun en 2013 .

Etude sur la situation de référence des indicateurs De la chaine pénale au Cameroun en 2014 .

Célébration de la 24ieme Journée Africaine de la statistique (JAS) sous le thème: "des données en accès libre, en faveur de la responsabilité et de la participation sans exclusion".

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 .

Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014.

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014.