... de bonnes statistiques pour une base commune d'évaluation et de mesures des progrès
 
Deuxième enquête sur le suivi de la dépense publique et la satisfaction des bénéficiaires dans les secteurs de l'éducation et de la santé (PETS2)

Objectifs

L'objectif général du PETS 2 est de fournir au gouvernement camerounais et aux partenaires intervenant dans les secteurs de l'éducation et de la santé, l'information nécessaire pour apprécier objectivement les performances de la dépense publique dans ces deux secteurs au cours de la période 2003-2009.

De manière spécifique l'étude devra permettre :
  1. de fournir une évaluation actuelle de la traçabilité de la dépense publique afin de mesurer les progrès réalisés dans la gestion des ressources publiques depuis le précédent PETS et d'identifier les potentielles sources d'inefficacité qui subsistent.
  2. d'évaluer la mise en oeuvre des mesures retenues dans la matrice d'actions prioritaires issues du PETS 1 afin d'apprécier dans quelle mesure les acteurs des secteurs de l'éducation et de la santé se sont appropriés les différents outils de suivi et de contrôle des dépenses publiques. Il sera examiné en particulier la dissémination de l'information sur la provision des services publics d'éducation et de santé, nécessaire pour engager les citoyens et renforcer la redevabilité sociale.
  3. d'apprécier le degré de satisfaction des bénéficiaires des secteurs de l'éducation et de la santé afin de dégager des orientations pour améliorer l'accès et la qualité de ces services.

Couverture géographique

L'enquête couvre l'ensemble du territoire national. Sont concernés par l'opération, du côté des services publics, tous les niveaux hiérarchiques des administrations de l'éducation et de la santé publique et les structures prestataires de services (établissements scolaires et formations sanitaires). S'agissant des bénéficiaires, toutes les Zones de Dénombrement (ZD) ECAM 3 font partie de la base de sondage de l'enquête.
Afin de déceler les spécificités régionales en terme notamment de coût et de qualité de service public de santé ou d'éducation, le territoire national sera découpé en douze zones. Ceci permettra une désagrégation de l'information, nécessaire dans le cadre de la prochaine décentralisation, mais aussi facilitera les comparaisons avec le PETS 1.

Sources des données

Les données seront collectées auprès :
  1. des services administratifs (centraux, régionaux, départementaux, etc.) par lesquels transitent les ressources ;
  2. d'un échantillon des structures prestataires de services éducatifs ou sanitaires ;
  3. d'un échantillon des bénéficiaires des services des secteurs concernés.

Les informations relatives à la traçabilité de la dépense publique seront collectées essentiellement pour l'exercice budgétaire 2009 ou 2008/2009. En ce qui concerne l'offre, l'unité statistique sera la structure publique ou privée, prestataire de services éducatifs ou sanitaires. A la base, il s'agit des établissements scolaires ou des formations sanitaires. Ces unités constituent en même temps les unités d'observation. Par ailleurs, les responsables des différents services administratifs par lesquels transitent les ressources seront interrogés (services centraux, régionaux, départementaux, etc.).
S'agissant de la demande, l'unité statistique est le ménage ou le malade à vif dans une formation sanitaire.

Taille de l’échantillon

Au total, mis à part les unités qui seront enquêtées par entretien, l'échantillon de l'enquête sera composé de 3 790 unités auxquelles on va administrer un questionnaire. Parmi celles-ci figurent 2 246 bénéficiaires dont 604 malades pris au vif dans les formations sanitaires.

Grandes dates

Formation des agents de collecte du 1er au 7 mars 2010.
Collecte des données du 8 au 31 mars 2010.


Flash Infos

JOURNÉE AFRICAINE DE LA STATISTIQUE, 18 novembre 2016 : DÉCLARATION OFFICIELLE DU MINISTRE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE. Pour plus d’information cliquer Ici.

LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN, édition 2016 : Depuis 2015, le Cameroun a institué le MOIS DE LA STATISTIQUE qui couvre la période du 20 octobre au 20 novembre dans le but de marquer son adhésion à la résolution des Nations Unies qui invite les pays membres, de promouvoir à travers des actions, la Statistique en tant qu’outil d’aide à la prise de décision axée sur les résultats. Pour l’année 2016, LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN est meublé par plusieurs activités et porte sur le thème «Renforcement des statistiques économiques pour l’intégration régionale, la transformation structurelle et le développement durable ». Pour plus d’information cliquer Ici.

PARIS21 : Rapport 2016 sur le soutien des partenaires à la Statistique dans le monde. Pour plus d’information cliquer Ici.

Annuaire Statistique du Cameroun 2014

LE MOIS DE LA STATISTIQUE :AGENDA
Du 12 au 16 octobre 2015 :Mise en adaptation de la SNDS 2, sous le format de la planification stratégique intégrée.
19 octobre 2015 : Forum de sensibilisation sur les résultats de l’atelier régional sur la planification stratégique intégrée (co-organisé avec AFRISTAT-STATCanada & Paris21).
22 octobre 2015 : Grande sensibilisation autour de la SNDS 2 en alignement sur les ODD, et les défis de l’AP2015 en matière statistique.
26 octobre 2015 : Organisation d’une table ronde avec les partenaires au développement pour le financement de la SNDS 2.
30 octobre 2015 :
(1) Installation du Conseil National du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, du Président et des Vice-présidents du Comité Technique;
(2) Installation du Président du Conseil d’Administration, du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint du Bureau National de l’Etat Civil.
14 novembre 2015 :Une marche sportive réunissant tous les membres du SSN.
18 novembre 2015 :
(1) Tenue de la 14ème session du CNS;
(2) Communication du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sur le thème de ces journées.

Rapport préliminaire de l'ECAM4 de 2014. Pour plus d’information cliquer Ici.

Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités des pays à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé. Pour plus d’information cliquer Ici.

Contribution à la 73e lettre d’AFRISTAT (LLA) 2eTrimestre 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Avis d’appel d’offres national ouvert n°03/aono/ins /cipm/2015 du 20 avril 2015 pour le gardiennage des locaux de l’INS -exercice 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Relevé des conclusions et recommandations de la 46ème Session de la commission statistique des Nations unies, New-York, du 27 février au 06 mars 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

60e WSC 2015 : Appel à communication. La soumission des articles pour une présentation est ouverte jusqu'au 13 Février 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Première réunion du Comité des Directeurs Généraux des Instituts Nationaux de Statistique (CoDGs) et la Commission Statistique pour l'Afrique (StatCom-Africa), Tunis, du 8 au 12 Décembre 2014, . Pour plus d’information cliquer Ici.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 .

Annuaire Statistique du Cameroun en 2013 .

Etude sur la situation de référence des indicateurs De la chaine pénale au Cameroun en 2014 .

Célébration de la 24ieme Journée Africaine de la statistique (JAS) sous le thème: "des données en accès libre, en faveur de la responsabilité et de la participation sans exclusion".

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 .

Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014.

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014.