... des statistiques de qualité au service du développement
 
Statistiques Conjoncturelles

Le commerce extérieur au premier semestre 2012 :

Les résultats du commerce extérieur restent peu attrayants ce premier trimestre 2012, affichant un déficit chronique. Ce déficit s’explique de plus en plus par la mise en œuvre effective des projets structurants comme cela se dessine avec l’augmentation des importations de biens d’équipement (matériels de transport, machines et appareils mécaniques et ouvrages en métaux).

Les Finances Publiques à fin mai 2012 :

A fin mai 2012, les recettes budgétaires totales recouvrées s’élèvent à 1 021,6 milliards dont 994,6 milliards de recettes internes et 27 milliards de dons. Elles enregistrent une hausse de 51,7 milliards (+5,3%) par rapport à la même période il y a un an. Les dépenses totales quant à elles se chiffrent à 1 055,2 milliards dont 994,9 milliards de dépenses réalisées sur financement interne. Par rapport à mai 2011, les dépenses de l’Etat progressent de 115,8 milliards (+12,3%). Rendu à fin mai 2012, le solde global base engagement est déficitaire de 33,7 milliards, preuve que les dépenses ont été largement au dessus des recettes au cours de la période sus évoquée.

La situation monétaire à fin mars 2012 :

Au 31 mars 2012, la situation monétaire comparée à la fin de l’année 2011 se caractérise par une chute des avoirs extérieurs nets (-6,0%) et des crédits intérieurs (-2,4%). En conséquence de ses contreparties, les ressources du système monétaire affichent une baisse de 4,3%. La tendance haussière de la masse monétaire (M2) observée depuis le début de l’année 2011 s’est inversée. Cette dernière s’est en effet dégradée de 7,1%.

Evolution de l’inflation au cours du premier semestre de l’année 2012 :

Hausse des prix de 2,5%. Les prix à la consommation finale des ménages enregistrent une hausse de 0,7% au premier semestre 2012 par rapport au semestre précédent. La hausse est de 2,5% en glissement et de 2,7% en moyenne sur les douze derniers mois. La hausse du niveau général des prix provient en grande partie du renchérissement des prix des produits alimentaires et boissons non alcooliques (3,9%), et à la progression des prix des articles d’habillement et chaussures (3,7%) ainsi que des services de restauration et hôtel (3,5%).

Evolution de l’activité : 2ème trimestre 2012 :

L’activité économique a été marquée, au cours du second trimestre 2012, par une tendance haussière dans le secteur primaire et dans l’industrie. Mais, si la faible performance enregistrée dans les industries se maintient toute l’année, l’on risque de s’écarter des objectifs de croissance prévue dans le DSCE pour 2012 à savoir 5,5% pour le secteur secondaire. Le commerce et les transports ont connu globalement une évolution à la hausse.



Point économique (janvier 2012):

Le solde commercial du Cameroun affiche encore un déficit de 596,1 milliards de F CFA au cours du premier semestre 2011. Les prix des produits de consommations finales des ménages continuent leur augmentation accélérée entamée depuis le 4ième trimestre 2010.

Evolution de l’inflation au cours de l’année 2011:

Les prix à la consommation finale des ménages ont rebondi de 2,9% en 2011, après une tendance baissière observée depuis 2008. En effet, les taux enregistrés sont respectivement de 5,3%, 3,0% et 1,3% en 2008, 2009 et 2010. Ce retour de l’inflation est principalement le fait des prix des produits alimentaires qui ont grimpé de 4,8%. En particulier, les prix des produits vivriers ont augmenté de 6,0%.


<
<
<
<
<
<
<
<
<
<