... des statistiques fiables pour un développement durable
 
Actualités

Travaux d’élaboration de la nomenclature pilote de l’inventaire des routes rurales dans la région du Centre
Le Ministère des Travaux Publics et l’Institut National de la Statistique se sont engagés depuis 2009, à réaliser l’Inventaire des Routes Rurales du Cameroun. L’étude a été subdivisée en trois grandes phases : la première a eu lieu en mars-avril 2011 et a permis de couvrir les régions du Centre, du Sud et de l’Ouest. La deuxième phase, quant à elle, s’est déroulée en mai-juin 2012 et a concerné les régions du littoral, de l’Est, du Nord-ouest et du Sud-ouest. La troisième phase, s’est déroulé en décembre 2016 et concernait les 03 régions septentrionales du pays : l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord. Le principal résultat obtenu de cette opération est la base de données et un SIG sur les routes rurales du Cameroun. Ladite base contient aussi bien les informations sur les caractéristiques géotechnique de la route que sur les infrastructures socioéconomique notamment (les établissements scolaires, les formations sanitaires, les marchés, etc.).
L’IRR a également pour objectif d’élaborer la nomenclature des routes rurales du Cameroun. Dans cette optique, la phase pilote a été réalisée du 15 mai au 04 juin 2017 dans 20 communes de la région du Centre. Elle a permis de stabiliser la méthodologie de mise en œuvre de cette nomenclature. La collecte de données pour cette phase a été réalisée dans 20 communes de la région du Centre. Elle a consisté à actualiser et valider les informations nécessaires à la réalisation de la nomenclature des routes communales. La prochaine étape de cette opération va consister à déployer cette méthodologie dans les trois régions septentrionales à savoir l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême Nord. Il sera question de collecter les informations pour produire la nomenclature des communes de ces régions.


Travaux d’élaboration du rapport sur la situation de référence des ODD en 2016
En juin 2017, l’INS a lancé les travaux d’élaboration du rapport sur la situation de référence des ODD en 2016 à travers un atelier financé par le CAMERCAP-PARC. Les résultats ont porté sur la catégorisation des indicateurs en en trois groupes: (i) ceux dont la valeur existe pour la situation de référence, (ii) ceux que les opérations statistiques en cours peuvent permettre de renseigner (iii) et enfin ceux qui nécessitent de nouvelles méthodologies de collecte des données.
En aout 2017, les travaux se sont poursuivis à travers la tenue d’un second atelier financé par Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD-PRINCES). L’objectif visé était la mise ne cohérence des données et à la rédaction du premier draft du rapport de la situation de référence des ODD en 2016 au Cameroun.
Au terme des travaux, la version provisoire du rapport a été produite et des recommandations ont été formulées à l’endroit des participants. Elles portaient entre autres sur (i) le plaidoyer pour le renforcement du Système National d’Information Statistique (SNIS), non seulement pour les ODD mais aussi pour le suivi des politiques publiques, suivi dont les lacunes plombent l’efficacité des actions mises en œuvre (ii) l’organisation des séminaires méthodologiques sur le calcul de certains indicateurs contextualisés notamment la pauvreté multidimensionnelle (noyau dur de la pauvreté), l’harmonisation du dispositif actuel et le renforcement des capacités des administrations sectorielles.


Les Comptes Nationaux du Cameroun au premier trimestre 2017
Avec une croissance modérée du PIB de 1,1%, le premier trimestre de 2017 affiche plutôt un ralentissement du rythme de l’activité économique par rapport au même trimestre de 2016 qui avait enregistré un niveau assez élevé de 5,4%.
Du côté de l’offre, la bonne nouvelle vient du secteur primaire où toutes les branches d’activité se sont bien comportées malgré le ralentissement observé dans « l’agriculture industrielle et d’exportation », encore affectée par la baisse des cours du cacao. De même, toutes les branches d’activités du secteur tertiaire enregistrent des contributions positives à la croissance, à l’exception de « l’administration publique, santé et éducation » affectée par une contraction des dépenses de personnel. En revanche, la mauvaise tenue des activités du secteur secondaire, qui enregistrent une contribution négative de 1,5 points à la croissance, explique la sous-performance du côté de l’offre. Deux branches ont principalement contribué à ce repli d’activité dans ce secteur, à savoir les branches « Extraction de pétrole brut » et « Bâtiments et travaux publics ».
En ce qui concerne la demande, la croissance est le fait de la bonne tenue de la composante privée des investissements et de la consommation finale malgré un repli de leurs composantes publiques; le tout tempéré par un ralentissement des échanges extérieurs sous une baisse en volume de 0,7% des exportations combinée à une hausse en volume de 4,1% des importations.
Télécharger la version complète des Comptes Nationaux au premier trimestre 2017 (pdf)


Les Comptes Nationaux du Cameroun en 2016 :
Au plan national, l’insécurité transfrontalière a produit un impact négatif sur les activités économiques. En conséquence, le taux de croissance de l’économie a ralenti en 2016 pour se situer à 4,5% alors qu’il était de 5,7% en 2015.
La croissance du côté de l’offre est principalement tirée par le secteur tertiaire qui croît de 4,5% et contribue à hauteur de 2,3 points à la croissance du PIB. Les branches du « commerce et réparation de véhicules » et dans une moindre mesure celles des « administrations publiques » et des « transports » ont soutenu la croissance dans ce secteur. Le fait marquant de l’année 2016 est une reprise vigoureuse du secteur primaire, en particulier les branches de l’ « agriculture vivrière » et de l’« agriculture industrielle et d’exportation » qui contribuent chacune à hauteur de 0,4 point à la croissance. En revanche, la baisse observée dans la branche « extraction d’hydrocarbures » a fortement influencé les performances du secteur secondaire qui contribue de 0,9 point à la croissance contre 2,5 points en 2015. Les branches des « bâtiments et travaux publics » et des « autres industries manufacturières » affichent néanmoins de bons résultats en 2016.
Du côté de la demande, la performance observée en 2016 est soutenue par la consommation finale des ménages qui contribue pour 2,5 points à la croissance du PIB et dans une moindre mesure, par l’investissement privé et public. Télécharger la version complète des Comptes Nationaux 2016 (pdf)


Evolution de l’inflation au cours du premier semestre 2017:
Au cours du premier semestre 2017, les prix à la consommation finale des ménages enregistrent une hausse en glissement de 0,5%. Cette hausse était de 1,3% il y a un an. En moyenne sur les douze derniers mois, la hausse est de 0,5%, en recul de 1,1 point par rapport à la même période il y a un an (1,6%)… Télécharger la version complète de la note de synthèse sur l’inflation au premier semestre 2017(pdf)


Evolution de l’inflation au cours du premier trimestre 2017 :
Les prix à la consommation finale des ménages enregistrent une hausse en glissement de 0,4% au cours du premier trimestre 2017. Cette hausse était de 1,5% il y a un an. En moyenne sur les douze derniers mois, la hausse est de 0,6%, soit en recul de 1,7 points par rapport à la même période il y a un an (2,3%)… Télécharger la version complète de la note de synthèse sur l’inflation au premier trimestre 2017(pdf)


Mise en oeuvre du Système Général de Diffusion de Données Amélioré (SGDD-a) au Cameroun : Présentation de la Page Nationale Récapitulative de Données (PNRD)
Dans le cadre de la mise en œuvre du Système Général de Diffusion de Données Amélioré (SGDD-a), l’Institut National de la Statistique a organisé le 12 Juillet 2017, avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement, l’atelier de présentation de la Page Nationale Récapitulative de Données (PNRD). C’est un outil de diffusion, mis en place par le Cameroun avec l’assistance technique du Fonds Monétaire International (FMI), qui permet aux utilisateurs d’avoir un accès facile aux principales données macroéconomiques et financières nécessaires à l’évaluation de la situation économique du pays. Il convient de noter que la PNRD est alimentée par des données provenant des plateformes Open Data installées dans les administrations produisant les principales catégories de données couvertes par le SGDD-a à savoir le Ministère des Finances (MINFI), l’Institut National de la Statistique (INS) et la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC). Ces plateformes Open Data sont offertes par la Banque Africaine de Développement à ses pays membres, dans le cadre de son programme "Autoroute de l’Information en Afrique (AIA)" qui vise l’harmonisation de la diffusion des données à travers le continent.
Télécharger la présentation de Monsieur le Directeur Général de l’INS sur l'état de la mise en œuvre du SGDD-a au Cameroun (PPT)
Télécharger la version complète du dossier de presse(pdf)
Accéder à la Page Nationale Récapitulative de Données (PNRD)
Accéder au Communiqué de presse du FMI relatif à l'atelier de présentation de la PNRD du Cameroun


Historique des actualités


Flash Infos

JOURNÉE AFRICAINE DE LA STATISTIQUE, 18 novembre 2016 : DÉCLARATION OFFICIELLE DU MINISTRE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE. Pour plus d’information cliquer Ici.

LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN, édition 2016 : Depuis 2015, le Cameroun a institué le MOIS DE LA STATISTIQUE qui couvre la période du 20 octobre au 20 novembre dans le but de marquer son adhésion à la résolution des Nations Unies qui invite les pays membres, de promouvoir à travers des actions, la Statistique en tant qu’outil d’aide à la prise de décision axée sur les résultats. Pour l’année 2016, LE MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN est meublé par plusieurs activités et porte sur le thème «Renforcement des statistiques économiques pour l’intégration régionale, la transformation structurelle et le développement durable ». Pour plus d’information cliquer Ici.

PARIS21 : Rapport 2016 sur le soutien des partenaires à la Statistique dans le monde. Pour plus d’information cliquer Ici.

Annuaire Statistique du Cameroun 2014

LE MOIS DE LA STATISTIQUE :AGENDA
Du 12 au 16 octobre 2015 :Mise en adaptation de la SNDS 2, sous le format de la planification stratégique intégrée.
19 octobre 2015 : Forum de sensibilisation sur les résultats de l’atelier régional sur la planification stratégique intégrée (co-organisé avec AFRISTAT-STATCanada & Paris21).
22 octobre 2015 : Grande sensibilisation autour de la SNDS 2 en alignement sur les ODD, et les défis de l’AP2015 en matière statistique.
26 octobre 2015 : Organisation d’une table ronde avec les partenaires au développement pour le financement de la SNDS 2.
30 octobre 2015 :
(1) Installation du Conseil National du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, du Président et des Vice-présidents du Comité Technique;
(2) Installation du Président du Conseil d’Administration, du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint du Bureau National de l’Etat Civil.
14 novembre 2015 :Une marche sportive réunissant tous les membres du SSN.
18 novembre 2015 :
(1) Tenue de la 14ème session du CNS;
(2) Communication du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sur le thème de ces journées.

Rapport préliminaire de l'ECAM4 de 2014. Pour plus d’information cliquer Ici.

Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités des pays à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé. Pour plus d’information cliquer Ici.

Contribution à la 73e lettre d’AFRISTAT (LLA) 2eTrimestre 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Avis d’appel d’offres national ouvert n°03/aono/ins /cipm/2015 du 20 avril 2015 pour le gardiennage des locaux de l’INS -exercice 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Relevé des conclusions et recommandations de la 46ème Session de la commission statistique des Nations unies, New-York, du 27 février au 06 mars 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

60e WSC 2015 : Appel à communication. La soumission des articles pour une présentation est ouverte jusqu'au 13 Février 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Première réunion du Comité des Directeurs Généraux des Instituts Nationaux de Statistique (CoDGs) et la Commission Statistique pour l'Afrique (StatCom-Africa), Tunis, du 8 au 12 Décembre 2014, . Pour plus d’information cliquer Ici.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 .

Annuaire Statistique du Cameroun en 2013 .

Etude sur la situation de référence des indicateurs De la chaine pénale au Cameroun en 2014 .

Célébration de la 24ieme Journée Africaine de la statistique (JAS) sous le thème: "des données en accès libre, en faveur de la responsabilité et de la participation sans exclusion".

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 .

Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014.

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014.



Indicateurs clés

Croissance économique:+5,8% en 2015 (+5,9% en 2014)
Taux d'inflation: 0,9% en 2016
Taux de pauvreté: 37,5% en 2014
Balance commerciale: -1128 milliards de Francs CFA en 2016
Indice de la production industrielle, base 100, 2011: 113,2 au 4e trimestre 2016 (-2,7% en glissement annuel)