Date de dernière mise à jour : 01/10/2010
... des statistiques fiables pour un développement durable
 
Actualités

Eclairage de l'opinion sur la mauvaise interprétation de la note de synthèse sur l'évolution de l'inflation en 2015: Dans son édition du mercredi du 17 février 2016, le quotidien Mutations a fait savoir à ses lecteurs, en citant les données de l'Institut National de la Statistique (INS), que la ville de Buéa a été la ville la plus chère du Cameroun en 2015, suivie de Garoua. Cette information erronée a aussi circulé sur la bande passante de la chaine de télévision Equinoxe TV. Dans la toute dernière parution qui présente le taux d'inflation en 2015, il est effectivement écrit: « La ville de Buéa a enregistré la plus forte hausse des prix (4,3%) suivie de Garoua (3,6%), Ebolowa (3,5%), Bamenda (2,9%,), Yaoundé (2,9%), Douala (2,5%,) et Bertoua (2,3%) ».
La bonne interprétation de cette phrase est : En 2015, les prix des produits à la consommation finale des ménages se sont plus renchéris dans la ville de Buéa que dans les autres villes.


Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé en février 2016 : Baisse de 0,3% des prix des produits alimentaires. Les prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé ont été quasi-stables (-0,1%) entre janvier et février 2016. Cette quasi-stabilité s’explique principalement par le fléchissement de 0,3% des prix des produits alimentaires. La baisse a été aussi enregistrée sur les prix des boissons et tabacs (0,9%) et ceux des biens et services de loisirs et cultures (0,3%).

Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Douala en février 2016 : Hausse de 1,1% des prix des produits alimentaires et des services de restauration et hôtels Les prix à la consommation finale des ménages à Douala se sont relevés de 0,2% entre janvier et février 2016. Cette évolution est principalement tirée par les prix des produits alimentaires et des services de restauration et hôtels qui ont tous enregistrés des hausses de 1,1%. Les prix des biens et services de communications et ceux des loisirs et cultures ont tous augmentés de 0,4%. Les prix des meubles et articles de ménages et ceux des boissons alcoolisées et tabacs ont connu une hausse de 0,3% entre ces deux premiers mois de l’année. Par contre, les prix des biens et services divers, ceux de la santé et ceux des articles d’habillement et chaussures ont respectivement reculés de 0,7%, 0,6% et 0,6%.

Tendances, profil et déterminants de la pauvreté au Cameroun entre 2001- 2014 En 2014, la proportion des personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté évalué à 37,5% reste importante, malgré le recul de 2,4 points par rapport à 2007.Certains éléments du cadrage macroéconomique ont été favorables à l’amélioration des conditions de vie des ménages. L’impact positif de ces mesures a toutefois été atténué par une aggravation des inégalités, les effets néfastes de la crise économique mondiale de 2008, et dont la persistance ralentit les Investissements Directs Etrangers (IDE). Cette légère amélioration du niveau de vie des ménages en 2014 reste sous la menace directe du niveau élevé des prix des produits alimentaires de grande consommation et du climat d’insécurité dans les régions frontalières de l’Est et du septentrion.

Les Comptes Nationaux Trimestriels(3ieme trimestre 2015) Le troisième trimestre de 2015 est marqué par une nette amélioration de l’activité économique avec une croissance du PIB de +7,0 % par rapport au trimestre correspondant en 2014. Cette embellie est le résultat d’une amélioration considérable des activités dans tous les secteurs : secondaire (+9,4 %), tertiaire (+6,9 %) et primaire (+5,3 %). Du côté de la demande, la croissance économique observée au troisième trimestre de 2015 est essentiellement tirée par l’investissement (+10,7 %). En somme, sur les neuf premiers mois de l’année 2015, le PIB affiche une croissance de +5,6 % comparativement aux neuf premiers mois de 2014.

Annuaire Statistique de la Région du Nord-Ouest 2014 L’Institut National de la Statistique du Cameroun a le plaisir de présenter l’Annuaire Statistique de la Région du Nord-Ouest 2014. La présente édition de l’annuaire constitue une publication de référence en matière d’information statistique générale dans les domaines économique et social et comprend 24 chapitres divisés en 3 parties : Territoire et Climatologie,Population et Affaires Sociales et enfin Activités Economiques.

Evolution de l’inflation au cours de l’année 2015. En se situant à 2,7% en 2015, le niveau général des prix à la consommation augmente à un rythme plus soutenu qu’en 2014 où la hausse était de 1,9%.

MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN (20 octobre -18 novembre 2015) A l’occasion de la commémoration de la deuxième Journée Mondiale de la Statistique (JMS) le 20 octobre 2015, et de la 25ème édition de la Journée Africaine de la Statistique (JAS) le 18 novembre 2015, le Cameroun a organisé une série d’activités au cours de cette période, baptisée le MOIS DE LA STATISTIQUE AU CAMEROUN.

Manuel des concepts et définitions, utilisés dans les statistiques officielles au Cameroun, 2015 Ce document qui est rendu à sa cinquième édition, a été mis à jour par rapport à l’édition précédente en y intégrant de nouveaux concepts utilisés dans les opérations statistiques. Les définitions et concepts présentés sont ceux retenus, tant lors des enquêtes sur le terrain que lors des phases d’analyse, à l’INS, au BUCREP et dans les administrations sectorielles. Cette édition, qui s’adresse également aux cadres statisticiens en charge de la production statistique, est de nature à permettre aux usagers de mieux apprécier la portée de certaines données, leur vraisemblance, leur pertinence, leur qualité et leur opportunité.

Guide d’utilisation des bonnes pratiques dans le système statistique camerounais, 2015 Le présent guide, élaboré suivant une approche participative impliquant tous les acteurs du SNIS, dont la finalité est d’accompagner tous les producteurs du SNIS dans la mise à la disposition du secteur public, du secteur privé, des chercheurs et de tout autre utilisateur, des informations statistiques pertinentes et fiables, produites suivant les « bonnes pratiques ».Les producteurs ont donc obligation d’utilisation puisqu’il sert de guide et d’outil d’évaluation des données qui seront désormais produites au sein du SNIS.

Dictionnaire des enquêtes statistiques au Cameroun, 2015 Le Dictionnaire des enquêtes est un guide, mieux, un repère en matière de d’élaboration d’outils de collecte des données statistiques. Il permet d’assurer la cohérence spatiotemporelle dans la conception et la mise en œuvre des méthodologies quelque soit le type d’opération statistique. Cette nouvelle édition qui prend en compte tous les changements nouveaux intervenus dans le cadre de la normalisation statistique ces cinq dernières années, aborde sous différents thèmes six grands types d’enquêtes à savoir : les enquêtes de type sociodémographiques, les enquêtes économiques type entreprise, les enquêtes relatives au secteur rural, les enquêtes type infrastructures, les enquêtes portant sur l’environnement et les changements climatiques et les enquêtes du domaine de la gouvernance, de la paix et sécurité.

Cahier des charges d’information statistique (SNIS) des structures du Système National, 2015 L’Institut National de la Statistique a le plaisir de vous présenter le volume I du cahier des charges des structures du Système National d’Information Statistique. Cet outil de coordination a pour but de rendre notre système statistique plus performant. Ce document se veut être un cadre de référence aux personnels en charge de la production statistique au niveau des administrations sectorielles. Comme l’ensemble des documents de coordination statistique, il a été élaboré selon une approche participative.

ATELIER DE VALIDATION DE L’ANNUAIRE STATISTIQUE DE 2014 DE LA REGION DU NORD-OUEST, Bamenda le 04 novembre 2015.

L’atelier de validation de l’annuaire statistique de 2014 de la région du Nord Ouest s’est tenu le 04 novembre 2015 dans la salle de conférence de la délégation régionale du MINEPAT du Nord Ouest. Cet atelier s’inscrit non seulement dans le cadre du programme de redynamisation du fonctionnement de ses agences régionales de l’INS mais aussi de permettra au public d’accéder sans difficultés aux données statistiques disponibles au niveau de la région du Nord Ouest. En plus de l’Institut National de la Statistique (INS), cet atelier a fait intervenir les représentants des administrations sectorielles régionales, des administrations publiques administratives ainsi que des universités et instituts supérieurs.



Les Comptes Nationaux Trimestriels (2eme trimestre 2015): Au deuxième trimestre de 2015, le PIB est en progression de +5,7 % par rapport au deuxième trimestre de 2014. Cette hausse s’explique, dans l’ensemble, par une amélioration considérable de l’activité économique dans tous les secteurs dont +4,7% pour le primaire, +10,4% pour le secondaire et +4,6% pour le tertiaire. Du côté de la demande, la dynamique de croissance économique observée est essentiellement soutenue par la consommation finale des ménages qui a augmenté de 4,6 %, l’investissement ne progressant que de+0,8 %.

LE MOIS DE LA STATISTIQUE: Depuis l’année 2010, le monde entier consacre, tous les cinq ans, le 20 octobre à la célébration de la Journée Mondiale de la Statistique (JMS). Au niveau régional, l’Afrique a retenu, depuis 1990, la date du 18 novembre comme Journée Africaine de la Statistique (JAS) dont la 25ème édition sera célébrée cette année. Vu la place qu’occupe la Statistique dans la stratégie de développement axée sur la croissance et l’emploi pour son émergence, le Cameroun a opté de combiner la commémoration de ces deux Journées. C’est ainsi que, du 20 octobre au 18 novembre 2015, le Cameroun célèbre LE MOIS DE LA STATISTIQUE. Durant cette période, les différents acteurs du Système Statistique National mettent en exergue l’importance des statistiques officielles dans le processus de prise de décision.

Résultats de la quatrième Enquête Camerounaise Aupres des Menages (ECAM 4) de 2014 : rapport préliminaire de l’ECAM 4 Le Gouvernement, à travers l’Institut National de la Statistique (INS) a réalisé en fin d’année 2014 la collecte de données de la quatrième Enquête Camerounaise Auprès des Ménages (ECAM4). Les données de cette enquête permettront, non seulement de mesurer les progrès accomplis depuis 2007, voire depuis 2001, en matière d’amélioration des conditions de vie des populations en général, mais aussi de disposer des indicateurs statistiques pour le suivi/évaluation de la mise en œuvre de la Stratégie pour la Croissance et l’Emploi et des progrès vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Ainsi le présent rapport préliminaire présente les premiers résultats issus de cette enquête dont la collecte de données a eu la particularité d’être réalisée par saisie directe sur ordinateur (méthode CAPI).

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES PAYS AFRICAINS A L’UTILISATION DES TECHNOLOGIES MOBILES POUR LA COLLECTE DES DONNEES STATISTIQUES: Atelier de validation du rapport de la collecte des données, du 27 au 29 octobre 2015 à Yaoundé.

L’atelier de validation du rapport de collecte des données dans le cadre du projet de renforcement des capacités des pays africains à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun s’est tenu du 27 au 29 octobre 2015 à l'hôtel Jouvence 2000 de Yaoundé. Il s’agit d’un projet pilote soutenu par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) qui vise à concevoir une application de collecte des données mobile pour les prix à la consommation et les prix aux producteurs des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Au niveau du Cameroun, ce projet a été conçu et exécuté par l’Institut National de la Statistique avec l’appui technique de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP). En plus de l’INS et de l’ENSP, le projet a fait intervenir d’autres parties prenantes nationales, à savoir : le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA), et l’Institut Sous-régional de Statistique et d’Economie Appliquée (ISSEA).



Recensement des operateurs de la filière coton/textile/confection de 2014: Rapport principal Le recensement des opérateurs de la filière coton/textile/confection réalisé en 2014, a eu pour objectif d’une part l’établissement, par segment et par type de métier, d’un répertoire et d’autre part la caractérisation des unités de production, pour un meilleur ciblage des actions de promotion à prendre par les pouvoirs publics. Au total, 14 723 unités de production composées à 99,4% des petites entreprises (PE) et très petites entreprises (TPE) (soit 14 633 unités), 0,4% moyennes entreprises (ME) et grandes entreprises (GE) (soit entreprises) ; et 0,2% de centres de formation adossés aux entreprises de la filière (soit 26 centres) ont recensés. Les deux métropoles de Douala et Yaoundé concentrent près de la moitié des entreprises recensées avec 23,2% pour Douala et 26% pour Yaoundé.

Note de synthèse sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement en 2015 Le Cameroun a connu des progrès sensibles dans la mise en œuvre des OMD, même si le rythme de réalisation de ces objectifs n’est pas identique, tant en ce qui concerne les OMD, que selon le niveau de leur réalisation sur le plan géographique. Ainsi, les résultats sont meilleurs pour les OMD 2 et 3, et pour la cible OMD 1.c, relative à la réduction de la proportion des personnes souffrant de famine ; ils sont en demi-teinte pour les OMD1, 4 ,5 et 6, et encourageants pour les OMD 7 et 8.

RAPPORT NATIONAL SUR LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT EN 2015 Le présent document est le rapport d’évaluation finale à l’échéance 2015 des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) au Cameroun .

Zoom sur l’économie camerounaise Le zoom sur l’économie camerounaise présente les développements économiques récents enregistrés au Cameroun à travers les thèmes tels que la croissance et le prix, la répartition sectorielle du PIB, les échanges extérieurs, la situation monétaire et les finances publiques. Ce document aborde aussi les grandes orientations de politique économique implémentées au niveau budgétaire et monétaire.

Evolution de l’inflation au cours du premier semestre 2015. Une surchauffe des prix au premier semestre qui se traduit par une hausse de 3,4% en glissement.

NOTE D’INFORMATION SUR LES COMPTES NATIONAUX DU PREMIER TRIMESTRE 2015: Cette note d’information a pour but la sensibilisation du public, notamment les média, sur l’attention à toujours réserver à la bonne compréhension et interprétation de l’information statistique, préalablement à son utilisation à des fins de production d’une information destinée à la publication. En effet, une information mal comprise est mal interprétée. Sa publication et diffusion pourrait causer des dégâts qui pourraient avoir des conséquences graves. Sous certains cieux, elles pourraient même faire descendre des populations dans la rue. Alors attention !
Cette Note se justifie aussi par le fait que, l’Institut National de la Statistique (INS) a publié, sur son site web http://www.statistics-cameroon.org, les résultats des comptes nationaux du premier trimestre 2015 en début juillet 2015 et les comptes nationaux annuels de l’année 2014 en fin juillet 2015. Ces publications de l’Institut ont suscité de l’intérêt de la part du public, notamment des médias, à l’instar de Cameroun-Info.net et de Mutations-online.info dans leur édition du 11 août 2015 et dans Ecofin Finance du 10 août 2015. Ces trois média ont rédigé des articles économiques à partir de ces publications de l’INS, principalement de celle sur les comptes nationaux du premier trimestre 2015. Malheureusement, il nous a été donné de remarquer que des erreurs d’analyse se retrouvent dans les articles publiés à l’intention des lecteurs.


Les Comptes Nationaux de 2014 En 2014, l’économie nationale gagne 0,3 point de croissance de plus par rapport à 2013 : le taux de croissance s’établit à 5,9% après 5,6% en 2013. Ce raffermissement permet de se rapprocher des objectifs d’une croissance de 6,1% en moyenne sur la période 2013-2015, consignés dans le Document de Stratégie pour la croissance et l’Emploi (DSCE).

Les Comptes Nationaux au premier trimestre de 2015: Au premier trimestre de 2015, l’activité économique est en recul par rapport au trimestre précédent (- 1,1 % contre + 4,5 %). Ce retournement de tendance est principalement imputable à la chute de la quasi-totalité des activités du tertiaire (-0,8 % après +4,9 %), et du secondaire (-1,9 % après +4 ,4 %) plombé par les BTP qui annulent la bonne tenue du primaire(+1,9 % après +1,7 % ). Comparé au même trimestre de l’année précédente, le premier trimestre de 2015 a connu une croissance de +5,1 % due dans l’ensemble à une amélioration dans tous les secteurs secondaire (+7,3 %), primaire (+6,1 %) et tertiaire (+4,7 %). Par ailleurs, comparativement au trimestre correspondant de l’année 2014, le PIB nominal a connu une croissance de +6,7 % ce trimestre tandis que le déflateur du PIB est en progression de +1,8 %.

Cérémonie de pose de la première pierre de l’immeuble siège de l’Institut National de la Statistique,Yaoundé, 21 Juillet 2015.

La Direction Générale est heureuse de vous annoncer la pose de la première pierre de la « Maison de la Statistique », immeuble qui abritera d’ici 2017, le siège de l’Institut National de la Statistique. Cet événement marque la volonté de Son Excellence Monsieur Paul BIYA, Président de la République et son Gouvernement de doter le Cameroun d’un instrument efficace d’aide à la gestion des politiques publiques. L’édifice traduit ainsi la vision que se donne le Chef de l’Etat en matière statistique, dans la perspective de l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035.






Enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS5) 2014 : Rapport de résultats clés

L’enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS) du Cameroun a été réalisée en 2014 par I’Institut National de la Statistique en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, dans le cadre du programme mondial de MICS. L’assistance technique a été fournie par le Fonds des Nations Unies pour les Enfants (UNICEF). L’UNICEF, le Ministère de la Santé Publique et l’Union Européenne à travers le PARFIP (Programme d’Appui à la Réforme des Finances Publiques) ont fourni un appui financier. cette enquête mesure des indicateurs clés permettant aux pays de générer des données à utiliser dans les politiques et programmes et de suivre les progrès vers les atteintes des Objectifs de Développements du Millénaire (OMD) et autres engagements convenus au niveau international. Les indicateurs de la MICS sont aussi très utiles dans le cadre du suivi/évaluation du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE), de la Stratégie du Secteur de la Santé (SSS) et de certains programmes spécifiques tels que le Programme Elargi de Vaccination (PEV), le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP)






Atelier d’archivage des enquêtes et de mise à jour de l’application ANADOC/NADA , Douala du 20 au 24 juillet 2015

L’atelier d’archivage des enquêtes et de mise à jour de l’application ANADOC/NADA s’est tenu à l’hôtel SOMATEL de Douala du 20 au 24 juillet 2015. L’objectif principal de cet atelier était d’archiver les enquêtes récentes réalisées par l’Institut National de la Statistique et les diffuser sur la plateforme NADA.






Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé :

L’atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun s’est tenu du 24 au 26 juin 2015 à l'hôtel Jouvence 2000 de Yaoundé. Il s’agit d’un projet soutenu par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) qui vise à concevoir une application de collecte des données mobile pour les prix à la consommation et les prix aux producteurs des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Au Cameroun, ce projet est exécuté par l’Institut National de la Statistique avec l’appui technique de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP).






Les Comptes Nationaux au quatrième trimestre de 2014: En rythme annuel, le PIB a connu une croissance de 5,7 % en 2014 contre 5,6 % en 2013. L’analyse trimestrielle montre qu’au quatrième trimestre de 2014, l’économie nationale a enregistré un taux de croissance de +2,8 % contre +0,9 % le trimestre précédent. Cette embellie est apparue dans tous les secteurs, notamment le secondaire qui a brillamment contribué avec une croissance de +3,8 % après +1,7% mais aussi le primaire (+1,7 % après +0,3%)et le tertiaire (+1,6 % après +1,7 %). Comparé au même trimestre de l’année précédente, le quatrième trimestre de 2014 a connu une croissance de +5,7 % due à une amélioration considérable de tous les secteurs secondaire (+6,2%), tertiaire (+5,2 %) et primaire (+5,1 %).

Evolution de l’inflation au cours du premier trimestre 2015: Hausse des prix, en glissement, de 2,8% au cours du premier trimestre 2015.

Les Comptes Nationaux Trimestriels du troisième trimestre 2014: Au troisième trimestre de 2014, malgré un ralentissement dans son rythme de croissance, l’économie camerounaise continue dans une dynamique positive avec une croissance de +0,5 % contre +1,8 % le trimestre précédent., Cette évolution est soutenue en grande partie par les activités du secteur primaire (+1,2 % après +0,7 %), combinée à celles du secondaire (+1,0 % après +0,9 %), et dans une moindre mesure par celles du tertiaire qui ont connu une énorme chute dans leur rythme de croissance ce trimestre (+0,6 % après +2,6 %). Comparé au même trimestre de l’année précédente, le troisième trimestre de 2014 n’a réalisé qu’une croissance de +3,8 % due à une modeste amélioration des activités des secteurs primaire (+4,8 %), tertiaire (+4,5 %) et secondaire (+2,7 %).

Atelier d’examen des tableaux des résultats de la MICS5, du 05 au 09 mai 2015:

Cet atelier a pour objectif d’examiner et de valider les maquettes des tableaux du Rapport principal de MICS-5, notamment leur conformité avec les objectifs et résultats attendus, et d'examiner les premiers tableaux disponibles qui feront plus tard l’objet des travaux d’analyse et de rédaction dudit rapport principal.






Baisse de la production industrielle au 3ième trimestre 2014:

.

Au troisième trimestre 2014, l’activité industrielle a connu un léger fléchissement par rapport au deuxième trimestre. L’indice global de la production industrielle, corrigée des variations saisonnières est en baisse de (- 1.7 %) en glissement trimestriel. Ce ralentissement est imputable aux sous-secteurs d’activité suivants ; les "industries de bois, papier et imprimerie" (- 26.4%) ; les "industries du textile et de la confection" (-20.5%) ; les "industries extractives" (- 5.2 %) et les "industries des biens intermédiaires et construction" (-2.0 %).




Atelier d’archivage numérique des documents techniques de la MICS5

Cet atelier a permis de documenter les microdonnées et les métadonnées de la l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS5) qui vise à évaluer la situation de la santé des femmes et des enfants et de les poster sur le site internet de l’Institut National de la Statistique en utilisant la plate forme de diffusion Nada.



Evolution de l’inflation au cours de l’année 2014: En se situant à 1,9% en 2014, la hausse générale des prix à la consommation est en léger recul de 0,2 point par rapport à 2013.

Enquête sur le tabagisme chez les adultes au Cameroun: L’enquête sur le tabagisme chez les adultes réalisée en 2014 montre que 8,9% des adultes soit 1,1 million d'adultes utilisent des produits issus du tabac. 66,1% d’entre eux consomment uniquement le tabac à fumer tandis que 32,6% utilisent uniquement le tabac sans fumée et que 1,3% consomment à la fois le tabac à fumer et le tabac sans fumée. Cette enquête montre également que 19,2% des adultes travaillant à l’intérieur sont exposés à la fumée du tabac au travail alors que 15,5% des adultes (1,86 million) sont exposés à la fumée du tabac à la maison.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 : Hausse des prix de 1,7% au cours des neuf premiers mois de l’année 2014.

Annuaire statistique 2013 : L’Annuaire Statistique du Cameroun est une publication de référence en matière d’information statistique générale dans les domaines économique et social. Cet ouvrage, qui est conçu comme un outil de travail, permet aux lecteurs d’accéder, sans difficultés, aux données statistiques disponibles.

Etude sur la situation de référence des indicateurs de la chaine pénale au Cameroun 2014 : Les indicateurs de la chaine pénale décrite dans le présent rapport partent de l’accessibilité aux services de la police, de la gendarmerie et de la justice à la population carcérale en passant par la performance du système judiciaire en matière de criminalité.

Compte Satellite des Institutions Sans But Lucratif: Le compte satellite des Institutions Sans But Lucratif a permis de relever la contribution de ces entités à l’économie nationale. Ainsi en 2011, les ISBL ont employé environ 180 000 salariés et 38 500 travailleurs bénévoles…

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 : Cette étude a permis de mettre en lumière la réalité du commerce transfrontalier informel dans les régions du Nord et du Sud, et de collecter des informations sur les échanges qui s’y sont effectués.
Les résultats de cette phase ont permis de relever qu’une bonne proportion de personnes interrogées sont des transporteurs ou des porteurs n’ayant pas des informations précises ni sur le contenu et la valeur des produits transportés, ni sur les caractéristiques socioéconomiques des propriétaires de marchandises…….


Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014: Au deuxième trimestre de 2014, l’économie camerounaise retrouve un rythme positif après une baisse le trimestre précédent (+1,7 % après -0,4 %). Cette reprise de tendance est principalement imputable au dynamisme retrouvé des activités du tertiaire (+2,5 % après -0,4 %), combiné à la bonne tenue des secteurs primaire (+0,9 % après +1,3 %) et secondaire (+0,5 % après -1,0 %) qui s’est redressé ce trimestre. Comparé au même trimestre de l’année précédente, le deuxième trimestre de 2014 a connu une croissance de +5,1 % due à une amélioration des activités des secteurs tertiaire (+5,5 %), primaire (+4,9 %) et secondaire (+4,5 %).

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014: Au premier trimestre de 2014, l’économie nationale est en recul par rapport au quatrième trimestre de 2013 (-0,7% contre +2,2 %). Ce retournement de tendance s’explique par le ralentissement des activités dans le secteur secondaire (-1,1 % après +1,8%) et dans le secteur tertiaire (-0,4 % après +2,0 %) mais qui masque la bonne tenue du secteur primaire (+1,8 % après +0,9 %).
Comparé au même trimestre de l’année précédente, le premier trimestre de 2014 a connu une croissance de +5,5 % due à une amélioration des activités du secteur tertiaire (+6,3 %), du secteur primaire (+5,6 %) et du secteur secondaire (+4,9 %).


Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé en juillet 2014: Les prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé ont crû de 2,4% en juillet 2014. Cette hausse est principalement tirée par les prix des transports qui ont grimpé de 14,2% avec la révision à la hausse des prix à la pompe des carburants le 1er juillet 2014.

Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Douala en juillet 2014: Les prix à la consommation finale des ménages à Douala ont crû de 2,6% en juillet 2014. Cette hausse est principalement tirée par les prix des transports qui ont grimpé de 12,6% avec la révision à la hausse des prix à la pompe des carburants le 1er juillet 2014.

Evolution de l’inflation au cours du premier semestre 2014. Hausse des prix, en glissement de 1,1% au cours du premier semestre 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014: La monographie des postes transfrontaliers a pour but d’établir une base détaillée et exhaustive des points de passage des marchandises le long des frontières du Cameroun.

Les Comptes Nationaux de 2013: En 2013, l’économie nationale gagne un point de croissance par rapport à 2012 : le taux de croissance s’établit à 5,6% contre 4,6% en 2012. Cette performance encourageante reste néanmoins en deçà de l’objectif d’un taux de croissance moyen annuel de 6,1% visé dans le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE), sur la période 2013-2015.

Tendances sur la création d’emplois dans le secteur moderne de l’économie entre 2012 et 2013 Le nombre total d’emplois générés au cours de l’année 2013 est de 84 978 contre 120 092 emplois en 2012, soit un recul de 35 114 emplois en valeur absolue et de 30% environ en valeur relative. Le secteur public s’est illustré par la création de 36 803 emplois, nombre inférieur de 5522 emplois par rapport à 2012. Les entreprises du secteur moderne ont, quant à elles, créé 48 175 emplois contre 77 767 en 2012, en somme un recul plus accentué par rapport au secteur public…..

GROUPE ERETES : le Cameroun honoré par l’élection d’un comptable national de l’INS à la tête du Groupe.
Les membres du Groupe ont élu le 1er juillet 2014 pour un mandat de deux (2) ans, M. NGHOGUE VOUFO Erith, Chef de la Cellule des comptes provisoires et trimestriels à l’Institut National de la Statistique du Cameroun comme Président du Groupe.


Nomenclature camerounaise des activités et produits de 2013 : La nomenclature d’activités du Cameroun (NACAM) permet de classifier de manière cohérente et homogène toutes les activités économiques par branche. Cette nomenclature facilite le traitement statistique des informations issues de tous les secteurs d’activité. Elle sert également à mettre à la disposition de tous, un flux continu d’informations indispensables au suivi, à l’analyse et à l’évaluation des résultats de l’économie du pays au cours du temps.

Nomenclature camerounaise des métiers, emplois et professions de 2013 : La Nomenclature des métiers, emplois et professions est conçue pour donner une description statistique ou procéder à une analyse du marché du travail et de la structure économique et sociale. Elle facilite également la répartition d’emplois et de personnes entre groupes.

Evolution de l’inflation au cours du premier trimestre 2014 Hausse des prix, en glissement, de 1,3% au cours du premier trimestre 2014.

Dossiers économiques de 2013 : Le solde de la balance commerciale du Cameroun est déficitaire de 1054,4 milliards de FCFA en 2013, soit une amélioration de 88,3 milliards par rapport à l’année 2012. Au 31 décembre 2013, les recettes budgétaires totales recouvrées s’élèvent à 2655,3 milliards dont 2609,0 milliards de recettes internes et 46,3 milliards de dons. Les dépenses totales quant à elles se chiffrent à 3284,3 milliards dont 2112,4 milliards de dépenses courantes. Contrairement à 2012, la situation monétaire en 2013 est marquée par une évolution à la hausse des avoirs extérieurs nets. Les crédits intérieurs ont aussi substantiellement progressé entrainant ainsi une hausse de la création monétaire (M2).....

Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples de cinquième génération (MICS 5) : Depuis le 04 juin 2014, la collecte des données pour l'Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples de cinquième génération (MICS 5) a commencé dans les dix régions du Cameroun. Elle durera deux mois et demi.

Les comptes nationaux du Cameroun en base 2005: Les comptes nationaux du Cameroun passent de la base 1989/1990 à la base 2005. Ces changements ont conduit à un niveau du PIB de 2005 plus élevé de 8,2%, décomposé en 4,4% pour la consommation finale, 4,7% pour la formation brute de capital et -0,9% pour les exportations nettes. Cette variation du PIB est imputable à -0,39% aux changements du SCN 2008, 0,35% aux améliorations du SCN 1993, et 7,97% à l’amélioration de la qualité des données notamment 2,11% pour l’auto-construction des ménages en logement, 1,58% pour la consommation de capital fixe des administrations publiques, 1,57% pour le loyer imputé et 1,1% pour les institutions sans but lucratif au service des ménages.

Présentation de l'annuaire statistique du MINPROFF: Réalisé avec l'appui technique de l’INS, le premier annuaire statistique du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF) a été officiellement présenté le jeudi 06 mars 2014. Ce document est organisé en cinq parties …

Célébration de la 29ème Journée Internationale de la Femme (JIF): Cette journée se célèbre cette année sous le thème Défis et réalisation dans la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement pour les femmes et les filles. A cette occasion, plusieurs activités sont organisées à l’INS…

Lancement officiel du portail de données statistiques du Cameroun : Avec l’appui de la Banque Africaine de Développement, l’INS a procédé au lancement officiel du Portail des données statistiques du Cameroun le 26 février 2014. Ce portail vise à améliorer l’accès du public aux statistiques officielles, à harmoniser l’information statistique et à améliorer la qualité des données diffusées.

Cinquantenaires de l’indépendance et de la réunification du Cameroun : la célébration de cet évènement le 20 février 2014 à Buea a offert à l’INS l’opportunité de jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru dans le domaine de la statistique au Cameroun et sur la contribution de la statistique au développement de notre pays à travers quatre publications. L’INS a également présenté ses travaux et ses différentes publications dans le stand installé à Buea…

Hausse générale des prix de 2,1% au cours de l’année 2013 : En léger recul de 0,3 points comparativement à l’année 2012 où elle se situait à 2,4%, la hausse du niveau général des prix provient en grande partie du renchérissement des prix des produits alimentaires (3,6%), et de ceux des services d’enseignement (3,0%), des boissons alcoolisées et tabacs (3,0%), ainsi que de ceux des services de logement (2,8%). Sur le plan spatial, Ebolowa enregistre la plus forte inflation, suivi de Bamenda et de Bafoussam.

Communiqué final de la troisième session ordinaire du Comité de Pilotage du volet statistique du Programme d’Appui à la Réforme des Finances Publiques (PARFIP/SSN): Cette session s’est déroulée le 29 janvier 2014 sous la Présidence de Monsieur Joseph TEDOU, Directeur Général de l’INS et Régisseur du Programme. Etaient présents, les représentants des administrations publiques membres institutionnels du comité et les autres membres…

Au troisième trimestre de 2013, l’économie nationale reste dans une dynamique positive avec une croissance de +2,0% après +2,1 % le trimestre précédent : Cette bonne tendance s’observe dans tous les secteurs, avec une croissance de +1,5 % après +0,8 % dans le primaire, +2,9% après +1,4% dans le secondaire et +2,3% après +3,3% dans le tertiaire qui enregistre tout de même une perte de vitesse dans son rythme de croissance.

Conseil National de la Statistique (CNS): le Conseil National de la Statistique a tenu le 21 novembre 2013 à Yaoundé, sa douzième session ordinaire, sous la présidence de Monsieur NGANOU DJOUMESSI, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Président dudit Conseil.

Célébration de la 23ème Journée Africaine de la Statistique (JAS) : Le Cameroun célèbre ce 18 novembre 2013, la 23ème édition de la Journée Africaine de la Statistique, placée sous le thème de la disponibilité "des données de qualité pour soutenir les progrès africains". Outre la Déclaration du Gouvernement qui indique l’impulsion donnée par le Président de la République, S.E. Paul BIYA, et l’engagement du Gouvernement à développer le système statistique national, plusieurs activités placées sous l’animation de l’Institut National de la statistique sont organisées.

Au deuxième trimestre de 2013, l’économie camerounaise reste dans une évolution positive par rapport au premier trimestre (+1,2 % après +1,7 %), malgré un ralentissement dans son rythme de croissance : Cette évolution est imputable à la bonne tenue du secteur tertiaire (+1,7 % après +1,6 %), combinée à une perte de vitesse dans les activités du secteur secondaire (+0,7 % après 3,1%) et une légère hausse dans le secteur primaire (+0,6% après +0,3 %).

Remise officielle de la carte sanitaire élaborée par l’INS au Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) le 02 octobre 2013 : La base de données Carte Sanitaire élaborée par l’INS est le fruit d’une convention signée avec le MINSANTE dont le but était de développer un outil permettant d’avoir une vision claire des besoins en soins des populations et d’orienter l’offre des services et soins de santé pour un meilleur pilotage et une planification optimale du développement sanitaire au Cameroun. C’est un outil qui permet d’effectuer ...

En 2011, 66% de ménages disposaient d’au moins une moustiquaire Imprégnée à Longue Durée d’Action (MILDA) : L’essentiel de ces MILDA (85%) provenaient de la campagne de distribution organisée en 2011. Par ailleurs, 75% des ménages en milieu urbain et 54% en milieu rural étaient couverts par la lutte anti vectorielle. Ces chiffres résultent de l’exploitation des données de l’enquête post-campagne sur l’utilisation des MILDA dont les objectifs étaient de recueillir les informations sur les effets des différentes stratégies de communication destinées à accroître la participation à la campagne de distribution et l’utilisation des MILDA, d’évaluer les taux d’utilisation et de couverture des MILDA après cette campagne de distribution.

Au premier semestre 2013, les prix à la consommation finale des ménages enregistrent une hausse de 2,3% par rapport au même semestre de l’année 2012 : Cette hausse provient du renchérissement des services de l’enseignement (4,7%) et des produits alimentaires (3,8%), des services de transport (2,8%) et de Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles (2,7%). La hausse en glissement annuel des prix des services d’enseignement découlent des ajustements des frais de scolarité dans les établissements privés observés à la rentrée scolaire 2012/2013…

En 2012, l’économie nationale engrange un demi point de croissance de plus par rapport à 2011 avec un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) à 4,6%: Cette croissance est principalement tirée par la demande intérieure, résultant d’une hausse de la consommation finale. Du côté de l’offre, le secteur secondaire poursuit son redressement tandis que le secteur primaire a pâti du faible niveau de la production

Au quatrième trimestre 2012, l'économie camerounaise a connu un recul par rapport au troisième trimestre 2011 (0,3% contre +1,%): Ce retournement de tendance est principalement imputable au ralentissement de toutes les activités du secondaire (-0,7 point) qui annule la bonne tenue du tertiaire (-0,3 point) et du primaire (0,1 point).

Qualité des eaux de surface et souterraines dans la ville de Yaoundé et son impact sanitaire : La présente publication est le résultat de l’étude pilote menée en 2012 sur la pollution des eaux de surface et souterraines dans la ville de Yaoundé et son impact sur la santé des populations. Cette étude visait principalement à sensibiliser les pouvoirs publics sur la problématique de la disponibilité d’une eau de qualité, qu’elle soit de surface ou souterraine, pour l’alimentation des populations de Yaoundé et de ses environs.

Célébration de la 24ème édition de la journée de la population le 11 juillet 2013 : L’INS participe comme chaque année, à la cérémonie commémorative de la Journée Mondiale de la Population (JMP) qui, au Cameroun, se déroulent cette année à Bafang, Chef lieu du Département du Haut NKAM dans la région de l’Ouest sous la présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), et dont le clou des manifestations à lieu le 11 Juillet 2013.

Enquête post campagne sur l’utilisation Des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA 2013): Cette enquête a pour objectif de recueillir des informations sur les effets des différentes stratégies de communication destinées à accroître la participation à la campagne et l’utilisation des MILDA, évaluer les taux d’utilisation des MILDA après la campagne dans la population générale, chez les enfants de moins de cinq ans et chez les femmes enceintes, évaluer les taux de couverture des MILDA

Evolution de l’inflation en 2012 : Les pressions inflationnistes persistent malgré les multiples actions engagées par le Gouvernement visant un meilleur approvisionnement des marchés à moindre coût. En 2012, les prix à la consommation finale des ménages ont enregistré une hausse de 2,4%; en recul d’un demi-point par rapport à 2011. Cette hausse provient en grande partie du renchérissement des prix des produits alimentaires (3,5%), et à la progression des prix des services d’enseignement (3,3%) et de logement (3,3%). Maroua enregistre la plus forte inflation.

Célébration de la 28eme édition de la Journée Internationale de la femme sous le thème « Élimination et prévention de toutes formes de violence à l’égard des femmes et des filles » : Que disent les statistiques ?

Première édition des comptes nationaux trimestriels : cette première édition couvre la période 1999-2012. L’analyse de l’offre montre que le secteur tertiaire est le moteur de la croissance au cours de la période. Le pouvoir d’achat se redresse au début de l’année 2009. La variation du PIB trimestriel reflète les changements de saison et quatre cycles de croissance ont été observés. La demande intérieure est tirée par la consommation finale et la demande extérieure nette est structurellement déficitaire.

Evolution des Indices du Commerce Extérieur : Des échanges internationaux fortement tributaires des cours mondiaux du pétrole, des cours des matières premières agricoles et des denrées alimentaires. Une croissance continue du volume des importations et une tendance baissière en volume des exportations

Décret du Premier Ministre du 15 janvier 2013 portant application du plan comptable et de la déclaration statistique et fiscale des sociétés d’assurances: Ce décret rend obligatoire sur l’ensemble du territoire le plan comptable des sociétés d’assurance adopté par le traité instituant la conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA).

Onzième session ordinaire du Conseil National de la Statistique (CNS) : Le CNS a tenu à Yaoundé sa 11ème session ordinaire. Les travaux étaient présidés par Monsieur Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Président dudit Conseil.

Rapport principal de la quatrième Enquête Démographique et de Santé (EDSC-IV) combinée à l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS) réalisée au Cameroun en 2011: Ce rapport fournit des données de suivi et d’évaluation des progrès dans les domaines de la population et de la santé depuis la dernière EDS réalisée en 2004. Il met à la disposition des acteurs et des chercheurs, des renseignements dont ils ont certainement besoin pour fonder leurs

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2012 : Les prix à la consommation finale des ménages enregistrent une hausse de 2,4% au cours des neuf premiers mois de 2012 contre 3% il y a un an. En moyenne sur les douze derniers mois, l’augmentation se situe à 2,5% en recul presque d’un demi-point comparativement à la même période en 2011.

Journée africaine de la statistique: Célébration le 18 novembre 2012 sous le thème “ S’assurer que chaque femme et homme soit pris en compte: produire des statistiques sensibles au genre pour l’atteinte des objectifs de développement“

1982-2012 : Le trentenaire du Renouveau - Acquis économiques et infrastructurels pour un Cameroun émergent Le Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) vient de publier un document sur les acquis économiques et infrastructurels de 1982 à 2012. Ce document présente la situation du pays en 1982, décrit les grandes réalisations jusqu’en 2012 et s’achève sur les chantiers pour un Cameroun émergeant

Première session extraordinaire du Conseil National de la Statistique: Le Conseil National de la Statistique a tenu sa première session extraordinaire le 06 septembre 2012 à Yaoundé. Les travaux étaient présidés par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Président dudit Conseil.

Liste des entreprises camerounaises par branche d’activité: Ce document met à la disposition des investisseurs étrangers, une liste des entreprises jugées « crédibles » dans le cadre de la promotion de partenariats avec les investisseurs étrangers. Ces entreprises ont été extraites des différentes bases de données de l’Institut National de la Statistique (Répertoire des Entreprises), du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM), de l’Agence de Régulation des Marchés Publiques (ARMP), du Ministère du Commerce (MINCOMMERCE), du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA).

L'Union Européenne soutient la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) au Cameroun: Monsieur Raul Mateus PAULA, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Cameroun et Monsieur Joseph TEDOU, Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, ont procédé ce 28 juin 2012, en présence de Son Excellence Monsieur NGANOU DJOUMESSI, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire, à la signature conjointe d’une subvention de financement d'un montant de 3,787 millions d’euros, relative au Volet Statistique du Programme d'Appui à la Réforme des Finances Publiques (PARFIP)

Pires formes de travail des enfants : Etude pilote sur l’exploitation sexuelle commerciale des enfants au Cameroun en 2010 : Les résultats de l’étude montrent que le commerce du sexe chez les enfants au Cameroun se pratique sous plusieurs facettes au grand jour ou de manière voilée. L’exploitation sexuelle des enfants ne sévit plus désormais dans les seules rues des agglomérations urbaines, mais elle a également envahi les autoroutes des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Résultats de la Deuxième Enquête sur l’Emploi et le Secteur Informel au Cameroun (EESI 2) 2010 - Phase 1: L’examen des principaux résultats montre que l’offre et la demande de formation professionnelle demeurent faibles et dominées par les formations sur le tas, et ce en dépit de son importance pour l’accès à l’emploi. Le chômage reste un phénomène essentiellement urbain, très concentré à Douala et Yaoundé où l’on enregistre en général des taux de chômage à deux chiffres. Il touche principalement les jeunes, surtout âgés de 15-34 ans avec un taux de chômage au sens large évalué à 15,5%.

Résultats de la quatrième Enquête Démographique et de Santé (EDS) combinée à l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS) de 2011: Les résultats du volet VIH-SIDA montrent que la prévalence du VIH a baissé de façon significative depuis 2004 passant de 5,5% en 2004 à 4,3% en 2011. La prévalence du VIH est près de deux fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Elle augmente rapidement avec l’âge chez les femmes. La prévalence globale est nettement plus élevée dans le Centre, l’Est, le Nord-Ouest, à Yaoundé et dans le Sud.

Recensement Général de l’Elevage et de l’Aquaculture (LAGC) : Signature de la convention cadre entre le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA) et l’INS le 16 mars 2012.

27 ème édition de la journée internationale de la femme (JIF) : Célébration sous le thème «autonomiser les femmes rurales pour éradiquer la faim et la pauvreté ». Que disent les chiffres ?

Point économique (janvier 2012): Le solde commercial du Cameroun affiche encore un déficit de 596,1 milliards de F CFA au cours du premier semestre 2011. Les prix des produits de consommations finales des ménages continuent leur augmentation accélérée entamée depuis le 4ième trimestre 2010.

Intégration des enquêtes sur l’emploi et le secteur informel (EESI) dans les comptes nationaux: Cette étude avait pour objectif de décrire le traitement des enquêtes sur l’emploi et le secteur informel pour une meilleure prise en compte dans l’évaluation de la contribution économique de ce secteur à l’économie nationale.

Evolution de l’inflation au cours de l’année 2011: Les prix à la consommation finale des ménages ont rebondi de 2,9% en 2011, après une tendance baissière observée depuis 2008. En effet, les taux enregistrés sont respectivement de 5,3%, 3,0% et 1,3% en 2008, 2009 et 2010. Ce retour de l’inflation est principalement le fait des prix des produits alimentaires qui ont grimpé de 4,8%. En particulier, les prix des produits vivriers ont augmenté de 6,0%.

Etude préliminaire sur l’économie locale de la ville de Douala Cette étude préliminaire avait pour objectif d’élaborer une méthodologie permettant de construire une maquette des comptes économiques de la ville de Douala, notamment à partir de l’exploitation des bases de données d’enquête existantes et de sources administratives.

Evolution de l’activité au 2ème trimestre 2011 : Baisse générale de la production dans l’agriculture pour l’industrie et l’exportation, dans l’élevage et dans l’exploitation forestière. Le secteur industriel affiche des signes d’éclairci. Le commerce et les transports ont connu des évolutions diverses.

Déficit chronique de la balance Commerciale: Le premier semestre 2011 a été marqué par: une dégradation du solde commercial influencée par la pression des importations des hydrocarbures et des produits de consommation, une hausse des importations 1,8 fois plus importante que celle des exportations hors pétrole brut, une forte demande du secteur productif qui explique la hausse des importations hors hydrocarbures.

Résultats préliminaires des comptes nationaux trimestriels du Cameroun : Une croissance trimestrielle autour de 3% au cours des 5 dernières années, la reprise observée en 2010 bénéficie plus aux importations et les termes de l’échange favorables dès le 2ème trimestre 2009.

Premiers résultats de la quatrième Enquête Démographique et de Santé (EDS) combinée à l’Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples (MICS) de 2011 : Les résultats montrent d’une manière générale que les actions engagées ces dernières années par le Gouvernement avec l’appui de ses partenaires publics et privés en vue d’améliorer les conditions sanitaires des populations, ont eu un impact positif. Cette performance appelle la poursuite, le renforcement des actions déjà engagées et le cas échéant, la définition et la mise en œuvre des nouvelles initiatives dans les différents domaines prioritaires. Cette appréciation ne concerne pas le volet lutte contre la pandémie du VIH/Sida dont les résultats sur la prévalence sont en cours et ne seront disponibles que vers la fin du premier semestre 2012.

Rebond de 3% de l’inflation en 2011, contre moins de 1% la même période en 2010: Les neuf premiers mois de l’année 2011 sont marqués par une augmentation de l’inflation de 3,0% par rapport à la même période de l’année précédente, contre une faible hausse de 0,8% observée un an plus tôt. Les prix des produits de consommation finale des ménages continuent leur augmentation accélérée entamée depuis le 4ième trimestre 2010.

Jeunes et marché du travail au Cameroun en 2010: Le chômage des jeunes de 17-40 ans est un phénomène très accentué en milieu urbain. Les villes de Douala et de Yaoundé connaissent les niveaux de chômage et de sous-emploi des jeunes les plus élevés. Les diplômés de l’enseignement supérieur sont par ailleurs les plus touchés.

Les Comptes Nationaux de 2010: Avec un taux de croissance de 3,3% en 2010, l’économie camerounaise fait un bond de près d’un point et demi par rapport à 2009. A l’origine de cette croissance, la reprise de la demande mondiale et le démarrage des projets structurants en cours de réalisation qui ont fortement amélioré les perspectives des agents économiques nationaux et permis le redressement de l’économie en 2010.

Evolution de l’inflation au cours du premier semestre de l’année 2011 Après une accalmie observée en 2010, les tensions inflationnistes renaissent depuis le début de l’année 2011. En effet, les prix à la consommation finale des ménages sont en hausse de 2,8% en glissement au cours du premier semestre, contre 0,4% au cours de la même période en 2010 ...

Résultats de la deuxième enquête sur le suivi des dépenses publiques et la satisfaction des bénéficiaires dans les secteurs de l’Education et de la Santé (PETS2) Cette étude vise à fournir au gouvernement camerounais et aux partenaires intervenant dans le secteur de l’éducation, l’information nécessaire pour apprécier objectivement les performances de la dépense publique dans ce secteur au cours de la période 2003‐2009.

Recensement Général des Entreprises (RGE2009): Nombre d’entreprises et établissements en 2009 : 93 969, dont:
  • Douala : 35,1%
  • Yaoundé : 21,9%,
  • Très petite entreprise (TPE) : 75%
  • Entreprise Individuelle : 91,8%


Enquête Démographique et de Santé, et à Indicateurs Multiple (EDS-MICS): La collecte effective des données de l'EDS-MICS a débuté le 24 janvier 2011. Cette opération ira jusqu'au mois de juillet 2011. L’EDS-MICS est réalisée sur un échantillon représentatif de femmes de 15-49 ans et d’hommes de 15-59 ans.

Conjoncture du deuxième trimestre 2010 Le deuxième trimestre 2010 enregistre des taux de croissance positifs dans les pays qui ont été les plus touchés par la crise économique mondiale. La croissance reste tout de même molle comme prévue par les experts . Les cours des principales matières premières exportées par le Cameroun ont connus des évolutions diverses.

1ère édition de la Journée Mondiale de la Statistique (JMS) et 20ème édition Journée Africaine de la Statistique(JAS): Célébration de la Première Journée Mondiale de la Statistique le 20 octobre et de la 20ème Journée Africaine de la Statistique le 18 novembre sous le thème "Célébrons les nombreuses réalisations statistiques" et les valeurs fondamentales de service, intégrité et professionnalisme. Programme : conférence, émissions TV et discours du Ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, atelier de préparation de la participation du Cameroun à la 42eme session de statistique des Nations Unies et Présentation du « prix International Jan Tinbergen »

Principaux résultats du Recensement Général des entreprises de 2009: Le recensement général des entreprises (RGE), réalisé au cours de la période août-novembre 2009 par l’Institut national de la Statistique (INS), a permis d’identifier et de localiser 93 969 entreprises et établissements en activité au Cameroun à cette période. L’analyse des résultats obtenus confirme la forte représentation du secteur tertiaire avec 86,5%...

Effectifs de la population du Cameroun

Les Comptes Nationaux 2008 et estimation 2009 Fléchissement de la croissance économique au Cameroun
Le léger redressement de la croissance dans le secteur secondaire a été contraint par le ralentissement observé dans le secteur primaire et tertiaire. En conséquence, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) réel est estimée à 2 ,9% en 2008 contre 3,3% en 2007.


Evolution de l’inflation au cours du premier trimestre de l’année 2010. Les pressions inflationnistes s’estompent. L’essoufflement observé au cours du second semestre de l’année 2009 s’est poursuivi au premier trimestre 2010.

Deuxième enquête sur le suivi de la dépense publique et la satisfaction des bénéficiaires dans les secteurs de l'éducation et de la santé (PETS2) La collecte des données de l’enquête a débuté le 8 mars et prendra fin le 31 mars 2010. L'objectif général du PETS 2 est de fournir au gouvernement camerounais et aux partenaires intervenant dans les secteurs de l'éducation et de la santé, l'information nécessaire pour apprécier objectivement les performances de la dépense publique dans ces deux secteurs au cours de la période 2003-2009.

Rapport national sur le travail des enfants au Cameroun : Les résultats de l’enquête révèlent que le travail des enfants au Cameroun en 2007 concerne 41% des enfants de 5 à 17 ans, soit plus de 2 millions d’enfants. Ce phénomène prend de l’ampleur au fur et à mesure que les enfants grandissent.

Deuxième Enquête sur l'Emploi et le Secteur Informel (EESI 2) 2010 L’INS organise en 2010 la deuxième Enquête sur l’Emploi et le Secteur Informel (EESI). Un atelier de finalisation et de validation des documents de cette enquête a été organisé du 10 au 14 novembre 2009. L’atelier de formation des formateurs a eu lieu du 14 au 29 janvier 2010. La collecte des données sur le terrain a débuté le 17 mai et s'achèvera le 17 juillet 2010.

Appui de l'Institut au Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la tâche 2 du Programme Statistique Accéléré (PSA) au Cameroun vise à appuyer le MINESEC à la saisie et au traitement des donnée de ministère.

Manuel des concepts et définitions. Edition 2009 : Les concepts et définitions, qui dérivent de la normalisation, s’utilisent dans le Système National d’Information statistique (SNIS) au Cameroun après leur adaptation aux exigences locales.



Flash Infos

LE MOIS DE LA STATISTIQUE :AGENDA
Du 12 au 16 octobre 2015 :Mise en adaptation de la SNDS 2, sous le format de la planification stratégique intégrée.
19 octobre 2015 : Forum de sensibilisation sur les résultats de l’atelier régional sur la planification stratégique intégrée (co-organisé avec AFRISTAT-STATCanada & Paris21).
22 octobre 2015 : Grande sensibilisation autour de la SNDS 2 en alignement sur les ODD, et les défis de l’AP2015 en matière statistique.
26 octobre 2015 : Organisation d’une table ronde avec les partenaires au développement pour le financement de la SNDS 2.
30 octobre 2015 :
(1) Installation du Conseil National du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, du Président et des Vice-présidents du Comité Technique;
(2) Installation du Président du Conseil d’Administration, du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint du Bureau National de l’Etat Civil.
14 novembre 2015 :Une marche sportive réunissant tous les membres du SSN.
18 novembre 2015 :
(1) Tenue de la 14ème session du CNS;
(2) Communication du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sur le thème de ces journées.

Rapport préliminaire de l'ECAM4 de 2014. Pour plus d’information cliquer Ici.

Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités des pays à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé. Pour plus d’information cliquer Ici.

Contribution à la 73e lettre d’AFRISTAT (LLA) 2eTrimestre 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Avis d’appel d’offres national ouvert n°03/aono/ins /cipm/2015 du 20 avril 2015 pour le gardiennage des locaux de l’INS -exercice 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Relevé des conclusions et recommandations de la 46ème Session de la commission statistique des Nations unies, New-York, du 27 février au 06 mars 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

60e WSC 2015 : Appel à communication. La soumission des articles pour une présentation est ouverte jusqu'au 13 Février 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Première réunion du Comité des Directeurs Généraux des Instituts Nationaux de Statistique (CoDGs) et la Commission Statistique pour l'Afrique (StatCom-Africa), Tunis, du 8 au 12 Décembre 2014, . Pour plus d’information cliquer Ici.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 .

Annuaire Statistique du Cameroun en 2013 .

Etude sur la situation de référence des indicateurs De la chaine pénale au Cameroun en 2014 .

Célébration de la 24ieme Journée Africaine de la statistique (JAS) sous le thème: "des données en accès libre, en faveur de la responsabilité et de la participation sans exclusion".

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 .

Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014.

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014.



Résultats Récents

Statistiques de frequentation

Période Nombre d'accès au site
Total 1956550
Aujourd'hui 356
Date d'activation du compteur 2010-06-15
Période Nombre de visites
Total 430604
Aujourd'hui 135
Visiteur(s) en ligne 17

Sondage

Comment trouvez vous ce site ?