... des statistiques de qualité pour éclairer le choix des décideurs
 
Actualités

Etude économique et financière des entreprises en 2013: On a enregistré une consolidation de la performance économique et une rentabilité économique maintenue à un niveau satisfaisant en 2013. En effet, selon les comptes nationaux de 2013, la croissance économique s’est renforcée et se situe à 5,6% contre 4,6% en 2012. Cette croissance reste principalement tirée par le secteur tertiaire, appuyé par le secteur secondaire qui poursuit sa consolidation. Ces deux secteurs ont respectivement contribué de 2,8 et 1,3 point à la croissance. Le secteur primaire enregistre également une croissance qui passe de 2,7% en 2012 à 3,7% en 2013 et sa contribution à la croissance globale est de 0,8%. Par ailleurs, dans tous les secteurs, la rentabilité économique des entreprises se maintient à un niveau satisfaisant (8,8%), à la faveur de la croissance globale, permise par un rythme soutenu des investissements sur plusieurs années.

Eclairage de l'opinion sur la mauvaise interprétation de la note de synthèse sur l'évolution de l'inflation en 2015: Dans son édition du mercredi du 17 février 2016, le quotidien Mutations a fait savoir à ses lecteurs, en citant les données de l'Institut National de la Statistique (INS), que la ville de Buéa a été la ville la plus chère du Cameroun en 2015, suivie de Garoua. Cette information erronée a aussi circulé sur la bande passante de la chaine de télévision Equinoxe TV. Dans la toute dernière parution qui présente le taux d'inflation en 2015, il est effectivement écrit: « La ville de Buéa a enregistré la plus forte hausse des prix (4,3%) suivie de Garoua (3,6%), Ebolowa (3,5%), Bamenda (2,9%,), Yaoundé (2,9%), Douala (2,5%,) et Bertoua (2,3%) ».
La bonne interprétation de cette phrase est : En 2015, les prix des produits à la consommation finale des ménages se sont plus renchéris dans la ville de Buéa que dans les autres villes.


Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé en février 2016 : Baisse de 0,3% des prix des produits alimentaires. Les prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé ont été quasi-stables (-0,1%) entre janvier et février 2016. Cette quasi-stabilité s’explique principalement par le fléchissement de 0,3% des prix des produits alimentaires. La baisse a été aussi enregistrée sur les prix des boissons et tabacs (0,9%) et ceux des biens et services de loisirs et cultures (0,3%).

Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Douala en février 2016 : Hausse de 1,1% des prix des produits alimentaires et des services de restauration et hôtels Les prix à la consommation finale des ménages à Douala se sont relevés de 0,2% entre janvier et février 2016. Cette évolution est principalement tirée par les prix des produits alimentaires et des services de restauration et hôtels qui ont tous enregistrés des hausses de 1,1%. Les prix des biens et services de communications et ceux des loisirs et cultures ont tous augmentés de 0,4%. Les prix des meubles et articles de ménages et ceux des boissons alcoolisées et tabacs ont connu une hausse de 0,3% entre ces deux premiers mois de l’année. Par contre, les prix des biens et services divers, ceux de la santé et ceux des articles d’habillement et chaussures ont respectivement reculés de 0,7%, 0,6% et 0,6%.

Tendances, profil et déterminants de la pauvreté au Cameroun entre 2001- 2014 En 2014, la proportion des personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté évalué à 37,5% reste importante, malgré le recul de 2,4 points par rapport à 2007.Certains éléments du cadrage macroéconomique ont été favorables à l’amélioration des conditions de vie des ménages. L’impact positif de ces mesures a toutefois été atténué par une aggravation des inégalités, les effets néfastes de la crise économique mondiale de 2008, et dont la persistance ralentit les Investissements Directs Etrangers (IDE). Cette légère amélioration du niveau de vie des ménages en 2014 reste sous la menace directe du niveau élevé des prix des produits alimentaires de grande consommation et du climat d’insécurité dans les régions frontalières de l’Est et du septentrion.

Les Comptes Nationaux Trimestriels(3ieme trimestre 2015) Le troisième trimestre de 2015 est marqué par une nette amélioration de l’activité économique avec une croissance du PIB de +7,0 % par rapport au trimestre correspondant en 2014. Cette embellie est le résultat d’une amélioration considérable des activités dans tous les secteurs : secondaire (+9,4 %), tertiaire (+6,9 %) et primaire (+5,3 %). Du côté de la demande, la croissance économique observée au troisième trimestre de 2015 est essentiellement tirée par l’investissement (+10,7 %). En somme, sur les neuf premiers mois de l’année 2015, le PIB affiche une croissance de +5,6 % comparativement aux neuf premiers mois de 2014.

Annuaire Statistique de la Région du Nord-Ouest 2014 L’Institut National de la Statistique du Cameroun a le plaisir de présenter l’Annuaire Statistique de la Région du Nord-Ouest 2014. La présente édition de l’annuaire constitue une publication de référence en matière d’information statistique générale dans les domaines économique et social et comprend 24 chapitres divisés en 3 parties : Territoire et Climatologie,Population et Affaires Sociales et enfin Activités Economiques.

Historique des actualités


Flash Infos

LE MOIS DE LA STATISTIQUE :AGENDA
Du 12 au 16 octobre 2015 :Mise en adaptation de la SNDS 2, sous le format de la planification stratégique intégrée.
19 octobre 2015 : Forum de sensibilisation sur les résultats de l’atelier régional sur la planification stratégique intégrée (co-organisé avec AFRISTAT-STATCanada & Paris21).
22 octobre 2015 : Grande sensibilisation autour de la SNDS 2 en alignement sur les ODD, et les défis de l’AP2015 en matière statistique.
26 octobre 2015 : Organisation d’une table ronde avec les partenaires au développement pour le financement de la SNDS 2.
30 octobre 2015 :
(1) Installation du Conseil National du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, du Président et des Vice-présidents du Comité Technique;
(2) Installation du Président du Conseil d’Administration, du Directeur Général et du Directeur Général Adjoint du Bureau National de l’Etat Civil.
14 novembre 2015 :Une marche sportive réunissant tous les membres du SSN.
18 novembre 2015 :
(1) Tenue de la 14ème session du CNS;
(2) Communication du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sur le thème de ces journées.

Rapport préliminaire de l'ECAM4 de 2014. Pour plus d’information cliquer Ici.

Atelier de lancement du Projet de renforcement des capacités des pays à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte des données statistiques au Cameroun, du 24 au 26 juin 2015 à Yaoundé. Pour plus d’information cliquer Ici.

Contribution à la 73e lettre d’AFRISTAT (LLA) 2eTrimestre 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Avis d’appel d’offres national ouvert n°03/aono/ins /cipm/2015 du 20 avril 2015 pour le gardiennage des locaux de l’INS -exercice 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Relevé des conclusions et recommandations de la 46ème Session de la commission statistique des Nations unies, New-York, du 27 février au 06 mars 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

60e WSC 2015 : Appel à communication. La soumission des articles pour une présentation est ouverte jusqu'au 13 Février 2015. Pour plus d’information cliquer Ici.

Première réunion du Comité des Directeurs Généraux des Instituts Nationaux de Statistique (CoDGs) et la Commission Statistique pour l'Afrique (StatCom-Africa), Tunis, du 8 au 12 Décembre 2014, . Pour plus d’information cliquer Ici.

Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année 2014 .

Annuaire Statistique du Cameroun en 2013 .

Etude sur la situation de référence des indicateurs De la chaine pénale au Cameroun en 2014 .

Célébration de la 24ieme Journée Africaine de la statistique (JAS) sous le thème: "des données en accès libre, en faveur de la responsabilité et de la participation sans exclusion".

Etude sur les transactions transfrontalières du commerce extérieur en 2014 .

Les Comptes Nationaux du deuxième trimestre de 2014.

Les Comptes Nationaux du premier trimestre de 2014.

Rapport sur la monographie des échanges transfrontaliers de marchandises au Cameroun, 2014.



Indicateurs clés

Croissance économique:+5,9% en 2014 (+5,6% en 2013)
Taux d'inflation: 2,7% en 2015
Taux de pauvreté: 37,5% en 2014
Balance commerciale: -1017,2 millards CFA en septembre 2014
Indice de la production industrielle, base 100, 2011: 114,3 au 3e trimestre 2014 (+3,5% en glissement annuel)